NEWS !
Loading...

Banting en toute simplicité avec Tim Noakes

Le scientifique du Cap, le Professeur Tim Noakes est en grande forme. À 65 ans, après quatre ans à suivre son régime alimentaire à faible teneur en glucides et riche en matières grasses (LCHF), ses niveaux d'énergie sont stratosphériques et sa course a été améliorée de façon spectaculaire.

Par Marika Sboros. Publié le 19/01/2015 sur le site Foodmed.net (lien ici)

« Je ne cours pas aussi vite que je courais à mes 20 ans, mais je cours vite et plus loin, et avec plus de plaisir que je ne le faisais il y a 20 ans » dit-il.

Il n'a pas repris un gramme des 20 kg qu’il a perdu lors des deux premières années de son régime alimentaire, et sa santé s’est améliorée. Tim Noakes est atteint d’un diabète de type 2 (déjà présent dans son histoire familiale) qu’il a développé en dépit du régime alimentaire faible en gras et à haute teneur en glucides, qu’il a mangé religieusement pour prévenir le diabète, en suivant les recommandations des experts durant 33 ans. Il pourrait probablement contrôler son diabète sans médicaments, mais il préfère avoir "le contrôle parfait de la glycémie''.

Il dort comme un bébé et ne ronfle plus – Sa femme Marilyn est profondément reconnaissante pour ça – et ne s’endort plus en face de la télévision. Tous les autres maux récurrents – bronchite, rhinite, migraine, syndrome du côlon irritable, reflux gastrique pour lequel il envisageait la chirurgie – ont disparu.

Son régime est toujours controversé, certains affirmant qu'il est non scientifique et dangereux. Les arguments pour et contre Noakes et l’alimentation LCHF, ont été examinés par un rassemblement international de scientifiques de haut niveau et de chercheurs LCHF au sommet du Cap du 19 au 22 Février 2015. Noakes a accueilli l'événement avec Karen Thomson, petite-fille du célèbre chirurgien cardiaque le Professeur Christiaan Barnard, et la crème internationale des experts médicaux et scientifiques du LCHF.

Ici, il clarifie la terminologie de son régime LCHF, et donne un guide rapide pour bien commencer:

Peut-on appeler votre régime « Atkins » ?

Non, Atkins est riche en protéines. Le nôtre est riche en matières grasses, mais modéré en protéines.

Est-il « Paléo » ?

Non, le régime Paléo est faible en glucides, mais pas aussi bas que le notre. Il exclut les céréales et les produits laitiers, mais comprend des fruits, que nous n’utilisons pas, sauf pour quelques baies qui sont riches en éléments nutritifs mais faible en glucides.

Peut-on l’appeler « Banting » ?

Il est probablement plus correct de l'appeler « Ebstein » d’après le médecin allemand Wilhelm Ebstein qui est le premier à utiliser une haute teneur en graisses. Ce fut ce régime alimentaire que Sir William Osler a promu dans son ouvrage monumental: « The Principles and Practices of Medicine”, publié aux États-Unis en 1892. Toute personne qui prétend que le régime « Banting » ou « Ebstein » sont à la mode ne sait tout simplement rien sur l'histoire de la nutrition médicale. La Nutrition n'a pas commencé en 1977 comme ce qui semble être enseigné à nos étudiants.

Faut-il peser les aliments avec votre régime alimentaire ?

Non. En voilà une blague. Vous ne pouvez pas prédire avec précision la teneur absolue en calories des aliments lorsqu'ils sont consommés par des humains. Vous ne savez pas combien de calories chaque personne a besoin. La seule façon de travailler avec certitude c’est en vous pesant. Si votre poids reste stable, vous mangez le même nombre de calories que vous en dépensez. Si vous êtes maigre, c’est que probablement vous absorbez le nombre exact de calories pour votre corps et votre niveau d’activité. Il n'y a pas d'autre moyen plus précis pour mesurer vos besoins en calories.

Votre alimentation est-elle extrême ?

Elle est seulement extrêmement faible en hydrates de carbone (glucides) – le nutriment pour lequel les humains n’ont absolument aucune exigence essentielle. En 1977, quand on nous a dit de manger des régimes très riches en glucides, la santé humaine a commencé à se dégrader au niveau mondial. La modération est un mot puritain. Aucun mammifère ne mange avec modération. Dans la nature, tous les régimes sont extrêmes – les lions ne mangent que de la viande, les ours polaires essentiellement de la graisse, les pandas seulement des pousses de bambou, les girafes seulement les feuilles d’acacia. L'équilibre est ce qui a fonctionné pour chacune de ces espèces depuis des millions d'années.

Est-il bon pour tout le monde ?

Aucun régime n’est bon pour tout le monde. L’alimentation LCHF est ce qu’il y a de mieux pour les gens qui sont résistants à l'insuline.

Les critiques disent que le régime alimentaire de Tim Noakes est dangereux en raison de sa haute teneur en graisses saturées. Le gras saturés n’est-il pas une menace pour la santé ?

Il peut l’être, en présence d'un régime alimentaire riche en glucides / sucre ce qui provoque des concentrations d'insuline élevées en raison de la consommation excessive de glucides. L'insuline altère directement l’organisme, avec la formation de cholestérol oxydé (LDL) qui est probablement un élément clé dans les maladies cardiovasculaires.

Alors, quelle est la clé ?

Tenir un régime alimentaire qui maintient l'insuline et le glucose dans le sang à des concentrations faibles, parce que les concentrations d'insuline élevées en particulier, sont liées à des problèmes de santé à long terme. Nous disons: manger à votre faim. Une fois que vous coupez les glucides nous pensons que votre cerveau vous dira si vous avez besoin de plus de matières grasses ou de protéines. Il est important de trouver l'équilibre qui fonctionne pour vous.

Lors du démarrage avec votre régime alimentaire, qu’est-ce qu’il faut supprimer ?

Le pain, les pommes de terre, le riz, les pâtes, la pizza, le sucre, toutes les graines et les céréales, les produits transformés, emballés, en boîte, les aliments frelatés, les gâteaux, les bonbons, les biscuits, les boissons gazeuses, toutes les choses addictives. Extrêmement peu de féculents, et les aliments allégés en gras.

Que conserver alors ?

Des graisses et des protéines. Vous pouvez manger du gras dans des quantités relativement illimitées, et seulement modérer les protéines. Une alimentation saine riche en protéines pour les humains n’existe pas. Si votre alimentation est composée à 100% de protéines, vous devriez rapidement tomber malade et mourir. Vous ne pouvez pas vraiment faire une overdose de gras; il réduit l'appétit, et il est le meilleur moyen de vaincre votre dépendance au sucre.

Quelles sont les bonnes sources de protéines ?

Commencez par les œufs, les produits laitiers à matière grasse, le fromage, le yaourt – sont de bons aliments de repli. Le poisson et le poulet – avec la peau, et d’élevage en plein air – et un peu de viande rouge, de préférence organique, ou du moins élevée au pâturage (pas d'animaux élevés dans des parcs d'engraissement aux céréales) car cela détruit la qualité de la viande. La viande n’est pas un objectif principal, mais nous aimons l'agneau parce qu'il est gras et souvent nourri en pâturages. Les saucisses artisanales sont biens, ainsi que le bacon, de préférence pas trop fumé.

Et les bonnes sources de matières grasses ?

Le beurre, la crème – la viande et les légumes revenus avec du beurre; mettre de la crème dans le thé ou le café. L'huile de coco est très saine, tout le monde devrait en prendre deux cuillères à soupe tous les jours. L’avocat. Les noix (amandes, noix, noix de pécan, noix de macadamia en particulier, elles sont comme des gouttes de graisse - toutes les noix). Les arachides (cacahuètes) ou les noix de cajou sont les légumineuses, pas des noix.

Les produits laitiers peuvent-ils être problématiques ?

Seulement pour les personnes souffrant de diarrhée, d’intolérance au lactose, ou qui luttent pour perdre du poids – ce qui se passe la plupart du temps avec les femmes. Il se pourrait bien que la graisse augmente leur faim plutôt que ne la satisfasse. Nous ne savons pas si c’est juste un effet des graisses saturées chez certaines personnes. La meilleure façon de réduire la graisse dans ce cas est de couper les produits laitiers, et de manger d'autres sources de matières grasses, comme les poissons gras, et l'avocat.

Qu'en est-il des légumes ?

Tous les légumes contiennent des glucides, mais nous recommandons ceux qui en ont la plus faible teneur, et la plus haute teneur en éléments nutritifs: légumes verts à feuilles comme le chou frisé (chou kale), il est l'un des légumes les plus nutritifs; également le chou-fleur, le brocoli, ils sont sur ​​notre liste verte - (dans notre ouvrage The Real Meal Revolution, co-écrit par jonno Proudfoot, Sally-Ann et David Grier Creed).

Peut-on être végétarien avec votre régime alimentaire ?

Oui, si vous mangez des produits laitiers, mais nous vous conseillons d'ajouter les œufs et le poisson. Les végétariens qui trichent peuvent être incroyablement sains.

On ne peut pas être végétalien avec votre régime alimentaire ?

Eh bien, je connais un athlète végétalien, un ancien coureur cycliste professionnel qui mange 80% de matières grasses dans son alimentation – beaucoup d'huile de noix de coco et d’avocats. Il suit un régime extrême, mais ça marche pour lui. Il est clair que sa flore intestinale a été manipulée. J’ai rencontré quelqu’un qui ne mange que de la viande crue. Nous ne savons pas ce que les bactéries dans leurs tripes font, ni comment ces bactéries peuvent compenser ce que nous pourrions percevoir comme «déficient».

Quel est le meilleur rapport glucides/lipides/protéines ?

Cela dépend de la façon dont vous êtes malade. Si vous êtes diabétique, nous disons : protéines de 20% à 30%, de 60% à 70% de graisse, et 5% de glucides. Plus vous êtes malade, plus de graisse vous avez besoin, parce que la graisse est neutre pour l'insuline. Plus vous êtes sensibles à l'insuline (résistance), plus vous pouvez manger de gras, parce que même lorsque le pancréas est défaillant, la graisse est le seul carburant que vous pouvez en toute sécurité métaboliser sans nécessiter d’insuline. Il est parfait pour le contrôle de la glycémie. Nous ne disons pas aux gens combien de grammes manger, à l'exception des glucides – autour de 25g si vous êtes vraiment malade.

Qu'en est-il de l'alcool?

C’est une toxine, qui ralentit la perte de poids avec notre alimentation de manière significative. Nous disons: d'abord perdre du poids, puis réintroduire l'alcool en petites quantités si vous le devez. Le régime alimentaire est une ligne fine. Si vous ne tombez pas sur le côté du bon ratio de matières grasses, protéines et glucides, alors juste une pomme ou une bière ou deux verres de vin vous mettront sur le mauvais côté, et vous ne saurez plus profiter des avantages que vous devriez de la réduction de glucides dans votre alimentation.

Une petite triche de temps en temps ?

Un petit morceau de chocolat noir c’est très bien, mais beaucoup de gens ne peuvent pas manger seulement un petit morceau – comme les fumeurs qui ne peuvent pas fumer juste une cigarette. La clé est d'obtenir du sucre dans le régime alimentaire. Les gens ne comprennent pas a quel point le sucre est une dépendance ou ce qu'il est réellement – et pas seulement le saccharose, la substance blanche mais aussi le sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS) dans les aliments transformés. Voilà ce que je classe comme le sucre très addictif. Si vous pouvez amener les gens vers 25g de glucides par jour pendant quelques mois sans sucre ajouté, le cerveau ne recherche plus de sucre. Voilà l’explication de la réussite de notre alimentation.

Et les meilleures collations ?

Noix, viande séchée, fromage, noix de coco – j’adore la noix de coco, la meilleure de toutes. Et yaourt à la crème entière.

Combien de fois par jour devrions-nous manger?

Cela dépend de votre pathologie. Je suis diabétique, donc à mon avis, moins souvent je mange et mieux je me porte. Je mange un copieux petit déjeuner, un à deux snacks dans l'après-midi et je dîne à sept heures.


***

Mise à jour par l'auteur : Strictement parlant, il est inexact d'appeler « faible teneur en glucides, riche en matières grasses (LCHF) » le régime « Banting » du Professeur Tim Noakes, mais ça ne le dérange pas si vous le faites. L’éponyme William Banting était gros. Il était un entrepreneur de pompes funèbres Britannique, malade, fortement en surpoids, et il s’est mis à manger peu de glucides sur les conseils du Dr William Harvey en 1862. Banting a perdu du poids et se sentait très bien. Le Dr Harvey a écrit à ce sujet, mais sous la pression de ses collègues médecins, il a modifié son régime en haute teneur en protéines et faible en gras. Le médecin allemand Dr Wilhelm Ebstein le reprit en Europe, en le modifiant vers une haute teneur en lipides et faible en glucides après avoir réalisé qu’en remplaçant les glucides avec de la graisse, peu de protéines, la faim était réduite de manière plus efficace. Il est donc plus correct d'appeler l’alimentation de Tim Noakes une alimentation « Ebstein » ou« cétogène ». Le régime «Banting » peut réussir en Afrique du Sud, où il est devenu une «révolution» culinaire, avec des « Banting restaurants », les repas et les produits « Banting » fleurissent un peu partout.