NEWS !
Loading...

Boissons pour les sportifs : Moins de glucides, plus de performances

Les boissons isotoniques sont depuis longtemps utilisées par les sportifs pour prévenir la baisse de leurs performances lors d’activités physiques durant plusieurs heures, mais que se passe-t-il lorsqu’ils utilisent une boisson « low carb » ?



Que des cyclistes, marathoniens ou triathlètes améliorent leurs performances lorsqu’ils consomment une boisson isotonique riche en glucides durant leur effort n’étonnera personne. Ce qui est par contre très étonnant, c’est qu’il est possible de les améliorer encore un peu plus et d’augmenter le temps avant épuisement en consommant une boisson contenant deux fois moins de glucides, et à faible index glycémique seulement, ainsi qu’une petite quantité de protéines. Une étude publiée en 2010 a ainsi démontré que des cyclistes pourtant déjà expérimentés pouvaient augmenter de 10% environ leur temps avant épuisement en consommant une boisson de ce type, contenant peu de glucides, et surtout aucun sucre rapide, celle-ci stimulant plus favorablement le cycle de Krebs.


Augmentation du temps avant épuisement avec la boisson faible en glucides + protéines (MCP) vs riche en gucides (CHO)


Mais ce n’est pas tout… si l’effet positif de l’ingestion d’une boisson à faible teneur en glucides était déjà surprenant, que dire alors d’une autre étude, publiée la même année, montrant que des athlètes d’endurance étaient plus rapides s’ils n’avalaient pas leur boisson mais la recrachaient ?

Les chercheurs ont ainsi démontré que des triathlètes pouvaient améliorer leur temps de 3.7% en moyenne s’ils se rinçaient la bouche avec une boisson de type gatorade / powerade SANS l’avaler ! Le phénomène n’a pas encore été complètement expliqué, mais il a cependant été prouvé que le simple rinçage buccal augmentait la concentration d’acide lactique dans le sang, favorisant l’oxydation des glucides et augmentant ainsi les performances.

Diminution des temps de course pour les athlètes recrachant leur boisson isotonique

On peut donc facilement conclure de ces études que si rester hydraté est évidemment important, il n’est nul besoin de boissons riches en sucres pour favoriser de meilleures performances. En effet, ce n’est pas parce que quelque chose de connu fonctionne, que cela veut dire qu’il n’y a rien qui fonctionne mieux: au contraire, non seulement une plus faible teneur en glucides « lents » et protéines est plus favorable, mais il apparait même que l’efficacité serait aussi au rendez-vous si l’on recrache sa boisson. Des glucides pour soutenir l’effort ? Non merci !


Par Grégory Cotton, le 03/08/2015

Ex-mangeur de spaghettis repenti, grégory s’est mis au sport sur le tard et s’est parallèlement intéressé à la science de la nutrition, loin des dogmes établis et des conseils de « spécialistes » qui n’ont jamais lu une étude scientifique non biaisée. Il pratique aujourd’hui l’Intermittent Fasting, le Carb Cycling et le patin à roulettes. Cordon bleu plutôt que ceinture noire, il adore combattre le sucre en se mettant aux fourneaux pour tenter de nouvelles expériences culinaires Low-Carb, s’entrainer en Tabata, et parler de lui à la troisième personne. :-)


Sources :